Pilule et Acné - Skin & Out

LA PILULE PEUT-ELLE DÉCLENCHER L’ACNÉ ?

Tout ce mois d’avril nous nous concentrons sur le lien entre la pilule contraceptive et l’acné.

Nous avons déjà rédigé plusieurs articles pour t’aider à y voir plus clair :

Acné et pilule : quels liens ?

Pourquoi la pilule ne guérit pas l’acné ?

Comment préparer son arrêt de pilule ?

Quels autres moyens de contraceptions ok-acné à l’arrêt de la pilule ?

Le but n’est pas de te faire peur au sujet de la pilule contraceptive.

Simplement de comprendre comment elle fonctionne, quel impact elle peut avoir sur ton acné pendant et après sa prise et quelles sont les potentielles alternatives si elle ne te convient pas.

Dans les articles précédents nous avons parlé du lien entre la pilule et l’acné, en se concentrant beaucoup sur le fait que la pilule est trop souvent prescrite pour apaiser l’acné (14% des prescriptions de pilule) alors que pourtant elle peut créer une forte poussée d’acné rebond une fois que tu l’arrêtes.

On en était donc arrivé à la conclusion que la pilule est un excellent moyen de contraception mais n’est pas à confondre avec un médicament à prendre pour traiter son acné.

Suite à ces différents articles nous avons eu quelques retours de personnes, qui nous disaient que la pilule avait même été source d’acné pendant sa prise.

Ça a été le cas de Fleur, co-fondatrice de la marque, qui n’avait pas d’acné pré-pilule, qui en a vu apparaître pendant la prise du contraceptif, et qui a vu cette acné s’empirer encore avec l’arrêt de cette même pilule.

Encore une fois, le but n’est pas de te faire peur, mais juste de savoir si oui ou non, la pilule peut être source d’acné et si oui, comment t’équiper pour que ça ne soit pas le cas – afin que tu puisses vivre ta contraception sans bouton-stress.

Choisir la bonne pilule

C’est là que beaucoup se joue et pourtant encore aujourd’hui, la prescription de pilule se fait sans prise de sang.

Dans un monde idéal, il faudrait faire une prise de sang afin de mieux voir ta situation hormonale pour pouvoir ensuite adapter ta prescription de pilule en fonction.

N’hésite pas à en parler à ton.ta gynécologue et à en faire la demande. Parce que oui, en tant que patient, tu as le droit de poser tes conditions – c’est ton corps.

Les différents types de pilules contraceptives

Il existe différents types de pilules contraceptives, et leur composition peut varier.

Certaines pilules contraceptives sont spécifiquement formulées pour aider à réduire les poussées d’acné chez certaines personnes. Ces pilules contiennent généralement des types spécifiques de progestatifs, tels que le drospirénone, qui ont des propriétés anti-androgéniques.

Comme tu le sais peut-être déjà, les androgènes sont des hormones qui peuvent contribuer à l’apparition de l’acné en augmentant la production de sébum, ce qui obstrue les pores de la peau.

Il existe aussi des pilules contraceptives qui contiennent des progestatifs ayant des effets androgéniques plus forts, souvent appelées des pilules de deuxième génération.

Ces pilules peuvent contenir des progestatifs tels que le lévonorgestrel, le norgestrel ou le norethindrone, qui ont des propriétés androgéniques plus marquées que d’autres progestatifs utilisés dans les pilules contraceptives de troisième et quatrième génération.

Ces progestatifs peuvent avoir des effets similaires à ceux des androgènes, en augmentant la production de sébum, ce qui peut aggraver l’acné chez certaines personnes.

En d’autres termes, au lieu de réduire l’acné, ces pilules pourraient avoir l’effet inverse en favorisant une production excessive de sébum et en obstruant les pores de la peau.

Cependant, il est important de noter que le lien entre les progestatifs spécifiques et l’acné peut varier d’une personne à l’autre.

Conclusion : la première étape est donc de faire une prise de sang pour choisir la pilule adaptée.

Si on te propose une pilule de deuxième génération, n’hésite pas à aborder l’acné avec ton.ta professionnel.le de santé en précisant que c’est un sujet pour toi sur lequel tu ne veux pas compromettre.

Accompagner ta prise de pilule

Dans tous les cas, deux autres axes clés sont à prendre en compte pendant ta prise de pilule afin d’éviter qu’elle ne soit source de bouton pendant et après.

Booster ton foie

Les hormones que la pilule apporte vont demander un travail supplémentaire au niveau du foie. N’hésite pas à lui donner un coup de boost :

  • En faisant des cures thérapeuthique de magnésium, zinc, vitamines du groupe B (notamment B6), nutriments cruciaux pour le fonctionnement du foie.
  • En mangeant des aliments amers (la roquette, l’artichaut, le chou kale, la frisée). L’amertume permet de faire en sorte que tout se passe bien d’un point de vue digestif et d’aider le foie à fonctionner.

Soutenir ton microbiote

La pilule peut aussi avoir un impact sur ton microbiote intestinal dont l’équilibre est essentiel pour une peau en bonne santé. Tu peux lui donner un coup de pouce

  • Par l’alimentation :

En favorisant une alimentation qui fait proliférer les bonnes bactéries et qui empêche les mauvaises bactéries de se propager. Comment ?

  • Augmente ta consommation d’aliments riches en fibres prébiotiques :

Une catégorie de fibres qui vont venir nourrir les bonnes bactéries. Les fruits, les légumes, les légumineuses et les céréales complètes en sont la principale source. Parmi ceux qui en sont les plus riches, on trouve : la banane, l’artichaut, l’ail, l’oignon, le poireau ou encore l’asperge.

  • Augmente ta consommation d’aliments riches en probiotiques :

Les probiotiques sont des bactéries qui, apportées en quantité suffisante, ont un impact positif sur la santé. On les trouve principalement dans les aliments lacto-fermentés, comme les légumes lactofermentés (le plus connu est le chou de la choucroute, mais on trouve aussi du chou rouge et des carottes lacto fermentées en magasin bio), le pain au levain, les pickles, les cornichons et les olives, le soja fermenté (miso ou tofu fermenté), ou encore le kéfir et le kombucha en boisson.

Le duo gagnant :

Le kit IN, la routine de compléments alimentaires pour ton acné !

Ce kit a été pensé pour ceux qui veulent entretenir les effets de la Bento, ou bien ceux qui souhaitent faire une cure complète aux moments clés de l’année : avant les apéros de l’été, en rentrant de la période des fêtes…

Ce kit est aussi très intéressant à prendre ponctuellement pendant la prise de pilule, car il soutiendra ton corps évitant ainsi que la pilule soit source de bouton pendant et après sa prise.

Compléments alimentaires Acné - Skin & Out

Avec en étape 1, Clean IN

Le complément alimentaire nettoyant qui donne le coup de pouce nécessaire pour libérer et renforcer le foie et le microbiote intestinal, organes qui filtrent les toxines du corps qui peuvent être source d’acné.

Puis en étape 2, Clear IN

Le complément alimentaire stop-boutons qui soulage l’inflammation et renforce le corps face aux mécanismes de formation du bouton.

On te conseille de faire une cure complète de trois mois environ tous les six mois.

Conclusion

La pilule peut être source d’acné si elle n’est pas bien choisie ou accompagnée pendant sa prise. Avec les bons conseils, ça peut être un excellent moyen de contraception.

On espère que cet article t’aura aidé à y voir plus clair, n’hésite pas à nous écrire à lateambouton@skinandout.fr si tu as des questions !