Skin & Out - Solution globale et naturelle pour l'acné

L’isotrétinoïne ( ou Roaccutane) : bon ou mauvais plan pour mes boutons ?

Souvent quand on parle acné, on pense au fameux traitement à base d’isotrétinoïne, plus connu sous le nom du médicament Roaccutane. On est nombreux à l’avoir déjà testé, ado, adulte, ou à se souvenir d’amis qui sont passés par là.

On l’associe souvent aux lèvres gercées et aux prises de sang à répétition (pour les femmes uniquement, un pré requis afin de s’assurer qu’il n’y a pas de grossesse).

Aujourd’hui on se demande, Roaccutane, bon ou mauvais plan ?

Tu vas peut-être être un peu déçu.e, mais chez Skin & Out notre rôle n’est pas de poser de jugement. On t’aide à trouver la solution qui te convient, peu importe le chemin que tu choisis de prendre.

Roaccutane peut tout à fait être adapté, notamment si tu sens que psychologiquement, tu en es vraiment à bout et que tu as besoin d’une période de répit ( attention cependant, le roaccutane peut avoir des effets dépressogènes).

Pour savoir si Roaccutane est une approche qui pourrait te convenir, le plus important est de comprendre comment le médicament fonctionne, et comment tu peux accompagner ton traitement afin qu’il se passe au mieux et que tu aies le moins d’effets secondaires possible.

Afin d’aller plus loin que de simplement traiter le symptôme, le bouton, en continuant en parallèle de ton traitement à te poser les bonnes questions et à aborder le bouton dans sa globalité.

On t’explique !

Quelle est son action ?

L’isotrétinoïne est un dérivé de la vitamine A qui bloque la production de sébum et possède une action anti-inflammatoire sur les follicules pileux. Il entraîne une atrophie des glandes sébacées.

Concrètement, ça veut dire que les petites poches sous les pores de ton visage sont rétrécies, limitant ainsi leur capacité à produire du sébum.

Ta peau ne produit donc plus ou moins de sébum – ce qui induit de manière générale une forte réduction de l’acné pendant et post prise.

L’isotrétinoïne est l’actif clé du fameux traitement Roaccutane.

Et après ?

L’isotrétinoïne est très efficace chez de nombreuses personnes. Cependant ça n’est pas toujours sans effet secondaire. C’est un traitement lourd et il faut vraiment être bien accompagné.e pendant sa prise.

C’est un traitement qui selon nous, est trop souvent prescrit à la légère – même dans le cas de petites acnés.

Enfin, il est important de savoir que ça n’est pas toujours une solution long-terme. Il existe de nombreux témoignages d’hommes et femmes qui voient leur acné réapparaître post-isotrétinoïne.

Mais alors, comment ça se fait ?

Comme l’antibiotique, l’isotrétinoïne s’attaque au symptôme, le bouton, et non pas à la cause.

Et comme les antibios, il demande un travail supplémentaire au foie et aura tendance à fragiliser le microbiote intestinal – deux axes importants pour avoir une peau apaisée.

De plus, quand tu prends de l’isotrétinoïne et que tu as des rapports, tu dois être sous pilule contraceptive. Et comme tu verras ci-dessous la pilule c’est aussi assez lourde pour le foie et le microbiote – donc tu peux imaginer que les deux ensemble… C’est pas idéal !

Si tu souhaites te lancer et tester l’isotrétinoïne, on t’encourage à bien mener ton enquête auprès de ton médecin pour comprendre le protocole complet et comment il agit sur ton corps, afin de pouvoir le vivre au mieux !

On t’encourage aussi à consulter un(e) endocrinologue afin de faire une prise sanguine et choisir la pilule contraceptive qui te correspond le mieux.

Ça t’évitera de faire du “test and learn” où tu prends une pilule et tu attends six mois avant de te rendre compte qu’elle ne te convient pas et de passer à une autre, encore une fois un peu au pif.

Enfin, ce qui serait vraiment top ça serait que tu prennes un rendez-vous avec une naturopathe.

C’est une consultation d’une heure, ou elle te donnera plein de petits conseils pour venir contrer les potentiels effets secondaires associés à l’isotrétinoïne – afin que tu vives le traitement sereinement.

En termes de skincare, il faut savoir que l’isotrétinoïne peut également induire une forte sécheresse cutanée, alors n’hésite pas à t’hydrater régulièrement !

De l’intérieur avec une consommation régulière d’eau et de tisanes ok-acné par exemple. Et de l’extérieur avec une crème hydratante acné qui à la fois hydrate et nourrit ta peau.

Notre solution Skin & Out peut aussi être top à prendre en même temps – surtout les compléments alimentaires.

Ils permettront d’aller jusqu’à la cause de tes boutons. Et tu travailleras du coup le symptôme ET la cause.

En plus, ils permettront de contrer certains potentiels effets négatifs – grâce au complément alimentaire nettoyant, Clean IN et son apport en pré et probiotiques qui va venir réensemencer ton microbiote intestinal et booster ton foie avec l’extrait de brocoli et de thé vert.

Solution naturelle & globale - Skin & Out

BILAN

Le Roaccutane peut être une bonne solution pour toi à partir du moment ou tu es conscient.e que :

  • C’est un traitement assez intense avec de potentiels effets secondaires
  • Tu es prêt.e à accompagner cette solution, afin d’aborder le bouton dans sa globalité pour éviter qu’il revienne une fois le traitement terminé
  • Tu as envie d’accompagner ton corps, de le chouchouter en parallèle du traitement pour éviter au max les effets secondaires

Et pour rappel si tu te lances, on te conseille :

  • De consulter un.e naturopathe ou coach spécialisée afin de mettre en place un plan d’action personnalisé pour accompagner ton traitement côté assiette et hygiène de vie
  • Si tu es une femme, de consulter un.e endocrinologue afin de prendre la bonne pilule tout au long du traitement
  • De chouchouter ton foie et ton microbiote intestinale pendant et après ta solution

Et pour ça, chez Skin & Out, on a la petite routine pour toi, avec notre bento qu’on te conseille de prendre en parallèle de ta solution, afin d’aborder le bouton ET sa cause, tout cela avec douceur et naturalité.