Search

le bowl fermenté


Tu te souviens des légumes qu’on a fermenté il y a deux semaines ?! Comme on les a conservés à température ambiante, la fermentation s’est faite plus rapidement ! On a donc décidé de les tester dès aujourd’hui avec ce bowl coloré !

Le bowl est très rapide à préparer et se conserve bien. Tu peux donc te faire un bon stock pour te simplifier les déjeuners et dîners de ta semaine. C’est une recette équilibrée : la bonne dose de légumes crus, cuits et même fermentés ! Accompagnés de bons gras, d’omégas 3, de protéines - bref tout pour carburer tout l’après-midi et faire le plein de nutriments anti-acné !



Commençons par un petit bilan post-lactofermentation !


Alors déjà les légumes n’ont pas bougé : pas de mousse ou de moisissure, ce qui peut arriver parfois lors de la fermentation.


L’odeur n’est pas désagréable, et se rapproche de l’odeur du vinaigre - à l’exception des asperges vertes, qui elles dégagent une odeur très désagréable : on a goûté un petit morceau et effectivement le goût était vraiment mauvais. Pas d’inquiétude c’est sans danger, mais par contre ça passe à la poubelle !


La couleur des légumes est devenue un peu plus terne - l’eau des radis est devenue complètement rose - sinon rien de particulier à constater.


Au goût les radis et les carottes rappellent un peu le côté frais et acidulé des cornichons - c’est un peu particulier on doit avouer, mais une fois mélangé aux autres saveurs du bowl, c’est délicieux !



Photo de Gauche : Pré-fermentation // Photo de Droite : Post-fermentation



Et maintenant c'est parti pour la recette du bowl aux légumes fermentés !




- Commence par choisir ta base : quinoa, riz complet, pâtes complètes, salade verte - là on a fait un mélange salade verte et quinoa. 


- Si tu as choisi une base de riz, pâtes ou quinoa commence par faire bouillir ton eau et lance la cuisson avec timer !


- Pour les poivrons, préchauffe ton four à 180° à chaleur tournante. Rince-les puis place-les sur une plaque de cuisson. Couvre-les d’un filet d’huile d’olive, de poivre et de gros sel. Place la plaque dans le four et mets un timer de 20 minutes.


- Une fois tes poivrons rôtis, tranche-les dans la longueur en fines lamelles, en faisant attention à retirer les pépins et la petit tige sur le dessus du poivron. 


- Étape finale : assemble ton bol ! Commence par la base, puis ajoute une dose de chacun de tes toppings :

  1. Les poivrons rôtis

  2. Tes légumes fermentés : ici carottes et radis !

  3. Tes autres légumes/toppings au choix : avocat, oeuf, feta, chèvre, concombre...tout est possible !

  4. Une dose d'oléagineux : ici noix de cajoux mais amandes, pistaches, noix etc...tout fonctionne !

  5. Ta sauce


Pour la sauce tu peux faire un mélange d’huile d’olive (⅓), d’huile de colza (⅓) et de vinaigre (⅓).


Sinon là on a tenté une sauce à base de tahin (une crème de sésame souvent utilisée pour faire du houmous) - et c’était très bon !

1 demie cuillère à soupe d’huile d’olive

1 demie cuillère à soupe d’huile de colza

1 demie cuillère à soupe de tahin 

1 demie cuillère à soupe de miel







Les bienfaits anti-acné :


Pourquoi la lacto-fermentation ?  C’est un super moyen de conservation, tout en étant une excellente source de probiotiques nécessaire pour l’équilibre de ton microbiote intestinale ! 


Qu'est-ce que le microbiote intestinal ?


Un ensemble de bactéries et autres micro-organismes,100 milliards de microorganismes pour un poids de 1 à 2 kilos pour être parfaitement exacte, 

qui peuple notre tube digestif et tout particulièrement notre colon. Cet ensemble forme un équilibre subtil entre les bonnes bactéries, qui doivent toujours être présentes en un nombres suffisant et suffisamment diversifiées, et les bactéries pathogènes (les mauvaises bactéries). 


Quel est le lien entre microbiote intestinal et l’acné ?


Il existe une interconnexion entre le microbiote intestinal et le fonctionnement d'autres organes, comme la peau. On sait aujourd’hui que l’équilibre entre les populations de bactéries du microbiote intestinal permet l'équilibre de l’axe intestin / peau. Une perturbation de l’équilibre du microbiote intestinal axe intestin / peau peut donc se traduire par une augmentation de l’inflammation au niveau cutané. 

Plusieurs facteurs déclencheurs peuvent venir entraver cet équilibre. Parmi les principaux, eux on compte : 

L’alimentation : une alimentation dénutrie, pro-inflammatoire, acidifiante, riche en sucres raffinés et en acides gras saturés ou hydrogénés notamment.

Le stress

La fatigue 

La prise systématique de certains médicaments : antibiotiques ou anti inflammatoires non stéroïdiens par exemple.

Cigarette et alcool


Source :


https://www.franceculture.fr/emissions/les-bonnes-choses/les-bonnes-choses-emission-du-dimanche-15-septembre-2019

https://foodlabouffe.net/2019/04/19/la-lacto-fermentation/

https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/legumes/legumes-lacto-fermentes-pourquoi-en-manger-comment-les-preparer

https://magazine.laruchequiditoui.fr/je-fais-mes-legumes-lacto-fermentes-chez-moi/


Tu veux en savoir plus sur la lacto-fermentation ?


Tu peux aller écouter/lire notre super interview avec la naturopathe Cécile Pétureau qui a répondu à toutes nos questions par ici


On te conseille aussi vivement d’aller écouter ce fascinant podcast avec Yannick Alléno sur France Culture !

https://www.franceculture.fr/emissions/les-bonnes-choses/les-bonnes-choses-emission-du-dimanche-15-septembre-2019







All rights reserved. © 2020 skin & out

  • SoundCloud
  • Instagram