Search

bouton 101 : le guide pour bien percer Tes boutons



Jusqu'ici, tous les dermatos que l’on a rencontré et les articles que l’on a lus sont catégoriques : il ne faut pas percer ses boutons ! Mais bon, soyons réalistes... c’est quand même super difficile d’assumer de sortir avec un bouton blanc. Personnellement, pour nous c’est du domaine de l’impossible. Alors on a voulu créer le guide BOUTON 101 : comment bien percer tes boutons - pour enfin percer sans culpabilité !







La semaine dernière on fait un sondage pour poser une question super tabou : 

DO YOU POP ? 


Pop quoi ? pop tes boutons bien sûr !


Jusqu'ici, tous les dermatos que l’on a rencontré et les articles que l’on a lus sont catégoriques : il ne faut pas percer ses boutons !


Mais bon, soyons réalistes... c’est quand même super difficile d’assumer de sortir avec un bouton blanc. Personnellement, pour nous c’est du domaine de l’impossible. Autant les photos avec des boutons ça y’est on a passé le cap, autant sortir avec un bouton blanc…


On s’en doutait déjà un peu, mais apparemment on est pas les seules ! et oui vous étiez 81% de poppers et 19% de très courageux non-poppers !


On a donc voulu creuser la question. Nos échanges avec les professionnels de la santé nous ont confirmé que dans  un monde idéal, effectivement il ne faut pas percer ses boutons. Mais on a voulu se rapprocher un peu plus de la réalité. Heureusement certains de ces professionnels ont accepté de nous donner des recommandations qui nous ont permis de créer ce petit guide “Bouton 101 : comment bien percer un bouton” - afin que tu puisses enfin popper sans culpabilité !


C’est parti !


Step 1 : Choisis Bien ta Cible

La seule cible possible, c’est le bouton blanc. Les autres sont interdits car tu risques de créer des cicatrices et d’aggraver l’inflammation (on t’explique tout ça un peu plus bas dans l’article). Si le contenu est vraiment blanc à l’oeil nu (ça ne peut pas être un entre deux), ça veut dire que ton bouton est en fin de vie. Si on lui donnait le temps, ta peau se débarrassait du contenu blanc par elle-même. Mais si tu veux, tu peux aussi lui donner petit coup de pouce...( - attention, jeux de mot à ne pas prendre à la lettre !! - )


Step 2 : Munis-toi des Bons Ustensiles 

Pour bien faire le chose, il te faut préparer l’ultime “popping kit” avec :

-1 aiguille fine

-1 désinfectant 

- des mouchoirs en papier ou cotons

- un esprit tranquille : il ne faut pas que tu sois stressé(e)/anxieuse) et que tu sois d’humeur à te défouler sur ta peau


Step 3 : Pop Raisonnablement 

Lave-toi bien les mains. 

Désinfecte ton aiguille.

Tu peux alors percer délicatement, ou bien soulever le petit clapet au dessus du bouton afin de faire sortir le contenu blanc. 

Pour faciliter cela, tu peux aussi presser doucement des deux côtés du bouton avec un mouchoir/coton, sans appuyer trop fort. Il ne faut surtout pas que ça te fasse mal sinon tu risques de traumatiser la peau. Une fois le contenu sorti, arrête-toi là et désinfecte bien la plaie. Cette étape est essentielle. En effet, en perçant le bouton tu prends le risque de propager le contenu du bouton qui est plein de bactéries - encourageant ainsi la prolifération bactérienne, ce qui risque d’aggraver ton acné !


Step 4 : Aide ta Peau à Bien Récupérer !

Afin d’éviter les cicatrices et taches pigmentaires, il faut aider ta peau à récupérer avec douceur. Pour une bonne cicatrisation, il est essentiel de maintenir un milieu humide - sinon le bouton va former une croûte et si cette croûte est collée aux bords de la peau, elle va empêcher la bonne cicatrisation du bouton - en quelque sorte elle va bloquer la peau, qui ne va pouvoir cicatriser “normalement”. 

Pour maintenir un milieu humide et favoriser une bonne cicatrisation, tu peux :

  • appliquer une crème cicatrisante directement après avoir désinfecté 

  • ou un bien appliquer un pansement 


Les recommandations Skin & Out pour un bon cicatrisant naturel : 


  • le miel de manuka : on peut te renvoyer vers celui de la marque bio et naturelle Antipodes ou sinon vers le post de @peau.ssible qui en parle très bien et qui te conseilles pour bien choisir ton miel de manuka https://www.instagram.com/p/B03IF9LBVjl/



Il te faudra aussi appliquer une crème solaire, minimum SPF30+ afin de protéger les lésions des rayons du soleils. Garde toujours en tête que le soleil = cicatrices & taches pigmentaires !! Certes il les rendra moins visibles pendant que ta peau sera bronzée, mais il risque ensuite de créer des taches pigmentaires et des cicatrices qui resteront bien longtemps après ton bronzage et qui seront très difficiles à faire partir. 

On est en pleine enquête sur la meilleur crème solaire pour les peaux acnéiques - on t’en dit plus très rapidement. Si tu es dans l’urgence, nous te conseillons la SPF50+ du laboratoire de Biarritz - dont on parle dans ce dernier post insta :

https://www.instagram.com/p/B_2vH5ICYUH/



À ÉVITER ABSOLUMENT


Évite à tout prix de toucher :


  • Aux points noirs : l’évacuation des points noirs demande une manipulation très précise de la peau. C’est une manipulation qui se fait plutôt chez le dermato, qui a l’expérience et les outils pour. Si tu le fais maison, tu risques d’agresser la peau et de laisser des marques, et pire encore, des trous - qui risquent à nouveau d’être très difficiles à faire partir.


=>  privilégie donc les nettoyages de peau chez un professionnel suivi de soins à base de vitamine A ou d’acides de fruits qui aident à désépaissir la peau afin de réduire/éviter les points noirs (@dermato_drey t’explique tout dans son podcast par ici : https://www.skinandout.fr/post/parlons-boutons-dermato-drey // on te prépare aussi un post avec nos recos de soins qu’on publiera très prochainement!)


  • Aux points rouges : par point rouge on veut dire les gros boutons rouges qui font mal. Ceux-là tu ne les touches surtout pas ! En essayant de le percer, tu risques de pousser l'infection vers l'intérieur et d’aggraver le bouton. Tu risques aussi de créer une plaie en surface qui pourra laisser de belles cicatrices. En plus tu auras même pas la satisfaction de percer le bouton, car si le bouton n’est pas blanc c’est qu’il n’est pas prêt à être percé - tu vas donc te faire mal pour un résultat qui n’en vaut même pas le coup ! ( et oui on peut se l’avouer...popper un bouton blanc c’est quand même assez jouissif ! )


=> privilégie plutôt les soins anti-inflammatoires + anti-bactérien afin de réduire l'inflammation et combattre la bactérie à la source de l'infection (@dermato_drey t’explique tout dans son podcast par ici : https://www.skinandout.fr/post/parlons-boutons-dermato-drey // on te prépare aussi un post avec nos recos de soins qu’on publiera très prochainement !)




Tu as des questions ? 

N’hésite pas à nous contacter sur instagram :  @skin.andout  !



All rights reserved. © 2020 skin & out

  • SoundCloud
  • Instagram