L'acné du cycle - Skin & Out

L'acné microkystique hormonale : causes et solutions naturelles

L’acné microkystique hormonale est un type d’acné malheureusement très courant mais dont on ne parle que très peu !

Aujourd’hui, notre coach Emma, naturopathe spécialisée en nutrition clinique & thérapeutique te parle de l’acné microkystique, une catégorie à part entière qui demande une attention bien particulière si on souhaite s’en débarrasser durablement…

Mais alors, c’est quoi concrètement l’acné microkystique hormonale ?

Ce sont des comédons « fermés » qui se forment sous ta peau, contrairement aux points noirs qui sont des comédons « ouverts ».

Ces boutons sous peau forment une boule au touché – qui finit souvent par faire mal – et qui peuvent mettre trèèèès longtemps à disparaître.

Comment apparaît l’acné microkystique hormonale ?

On identifie trois facteurs probables :

1. Un surplus de sébum (a.k.a hyperséborrhée)

Lorsque tu subis des piques d’androgènes (un groupe d’hormones, dites « masculines »), les glandes sébacées vont produire davantage de sébum à certains endroits : les joues, la mâchoire, le dos et le décolleté.

La spécificité de l’acné microkystique, c’est l’accumulation de ce sébum et l’occlusion du canal capillaire. Cette accumulation en milieu fermé conduit à l’inflammation.

2. Une carence en vitamine E (a.k.a dysséborrée)

À cela vient s’ajouter une carence en vitamine E qui peut mener à l’oxydation de ce sébum. Avec l’oxydation, le sébum devient jaune et visqueux.

Il est beaucoup plus comédogène et risque de boucher les pores de ta peau.

3. L’épaississement de la peau (a.k.a hyperkératinisation)

En parallèle, les kératinocytes (des cellules qui ressemblent à de petites briques et qui forment l’épiderme) reçoivent une alerte qui les prévient de ce changement à la surface de ta peau.

Résultat : elles paniquent et se multiplient. Les briques se superposent et la peau s’épaissit.

Tu te retrouves donc avec un surplus de « briques » ET de sébum oxydé…une combinaison bien sympathique qui vient s’accumuler dans la tige du poil et qui bouche les pores de ta peau.

C’est alors que tu vois apparaître les microkystes.

Contrairement aux points blancs ou points noirs, ces microkystes sur le visage sont « fermés » et restent sous la surface de ta peau : c’est la raison pour laquelle ils sont généralement plus difficiles à évacuer et mettent plus de temps à disparaître.

Ce phénomène d’occlusion entretient le développement du microkyste.

Le problème de ces microkystes, c’est que ce sont des petites bombes à retardement : en cas d’inflammation ou de propagation bactérienne, ils peuvent à tout moment se transformer en boutons inflammatoires parfois très douloureux.

Mais pourquoi les microkystes restent-ils sous peau pendant si longtemps ?

Les études scientifiques ne sont pas très claires à ce sujet, mais il semblerait que l’épaisseur de la peau joue dans l’apparition de microkystes.

Plus tu as la peau épaisse (génétiquement ou à cause du soleil par exemple) plus les microkystes pourraient être difficiles à déloger.

Comment évoluent les microkystes ?

Les microkystes peuvent régresser spontanément ou bien évoluer vers l’inflammation.

Dans ce cas, ils peuvent évoluer et se transformer en boutons rouges, durs et douloureux – qui sont les d’une inflammation.

Pourquoi peuvent-ils évoluer de cette manière ? C’est le résultat de la stagnation du sébum en milieu confiné mêlée à la prolifération d’une bactérie : Cutibacterium acnes.

Ces boutons peuvent aussi laisser des cicatrices.

Comment retrouver une peau lisse et nette face aux microkystes : Ton plan d’attaque OUT !

Première étape : Réguler ta production de sébum

Comment ?

Avec un nettoyage minutieux, doux et non-sensibilisant :

Passe au double-nettoyage : il est important de suivre les deux phases de nettoyage de peau notamment si tu portes du maquillage ou de la crème solaire pour le visage.

La première est la phase huileuse – rien de mieux que le gras pour enlever le gras !

Les huiles sont tes meilleures alliées pour bien te démaquiller et retirer l’excès de sébum de ta peau.

Une fois l’huile rincée, passe à la deuxième phase, la phase aqueuse, afin de venir retirer les impuretés restantes et nettoyer en profondeur.

Double nettoyage - Skin & Out


Évite tous les produits nettoyants ou démaquillants qui contiennent des agents sensibilisants du type Sodium Laureth Sulfate, alcool ou PEG.

Essaie de te limiter à un nettoyage le soir : trop de nettoyage tue le nettoyage !
Un des meilleurs conseils qu’on nous a donné au sujet de l’acné, c’est le LESS IS MORE !

Ta peau se régénère pendant la nuit et forme un film hydro-lipidique. À chaque fois que tu nettoies ta peau, tu réduis ce film hydro-lipidique.

Ta peau devra alors produire davantage de sébum pour se protéger autrement. Essaie de te limiter à un nettoyage par jour, de préférence le soir.

Le matin, tu peux rafraîchir ton visage avec un hydrolat de menthe poivrée ou de romarin, deux plantes réputées pour leurs vertus purifiantes.

Pour un double nettoyage OK acné :

Huile démaquillante

Pssst… L’huile démaquillante Skin&Out rejoindra bientôt la famille des Super Shtars. C’est prévu pour bientôt ! Elle a été formulée spécialement pour tes boutons et sera merveilleuse pour accompagner l’acné microkystique avec douceur. Stay tuned!

+
Notre nettoyant visage acné Clean OUT

Le nettoyant Skin & Out est plus qu’adapté pour prévenir l’apparition de microkystes – pourquoi ? il est doux et non sensibilisant ! Il nettoie ta peau sans l’assécher. Il contient aussi du Zinc PCA séborégulateur et purifiant qui va permettre de lutter contre l’arrivée de l’acné microkystique dès l’étape du nettoyage.

Nettoyant acné Clean OUT

Avec un soin ciblé :

Clear OUT soin stop-boutons

L’actif phare de Clear OUT : le bakuchiol – le bakuchiol est la nouvelle alternative végétale au rétinol (vitamine A).

Il est issu d’une graine cultivée en Inde. Comme le rétinol, il soulage l’inflammation liée à l’acné microkystique et il purifie.

C’est aussi un excellent actif pour réguler la production de sébum et s’assurer que celui si ne s’oxyde pas afin de garder ses qualités protectrices !

Et contrairement au rétinol, il fait ça tout en douceur : aucun risque d’irritation ou de photosensibilisation.

Soin stop-boutons Skin & Out

Deuxième étape : Stopper l’hyperkératinisation de la peau (l’accumulation de cellules qui provoque un épaississement de la peau).

Comment ?

En privilégiant l’exfoliation douce !

chez Skin & Out nous recommandons une exfoliation aussi douce et respectueuse de ta peau que possible.

Comme on t’expliquait ci-dessus, si tu utilises des produits trop abrasifs, tu risques d’abîmer le film hydrolipidique (film protecteur de ta peau) et/ ou d’altérer le pH de ta peau.

Résultat : celle-ci risque de paniquer et de compenser en produisant davantage de sébum.

Cette surproduction de sébum peut déclencher le mécanisme de formation du bouton. C’est pourquoi nous préférons éviter les gommages mécaniques (ceux avec les petites billes exfoliantes).

Nous recommandons plutôt l’exfoliation chimique (attention, chimique peut rimer avec naturel, ce mot désigne simplement le processus d’action).

Clear OUT (en crème et en patch invisible)

Notre acide salicylique aux vertus exfoliantes et purifiantes exerce un micro-peeling qui désépaissit ta peau tout en douceur et la purifie jusqu’au fond des pores.

De plus, les bienfaits de l’acide salicylique agissent en synergie avec ceux du bakuchiol pour venir soulager l’inflammation et accélérer le processus de maturation du bouton.

On a choisi ces deux actifs avec notre comité multi-experts car les études prouvent qu’à eux deux ces actifs se renforcent dans leur efficacité. Clear OUT et Patchie sont donc deux alliés des peaux sujettes à l’acné microkystique.

Patch boutons Skin & Out

Troisième étape – Réduire l’inflammation et les taches post-bouton

Le soin anti-taches Even OUT :

Even OUT est un autre super-allié des peaux microkystiques. Grâce à ses PHA, des actifs exfoliants très doux, Even OUT cible d’hyperkératinisation de la peau.

Le deuxième actif, l’argile rose, est adapté aux peaux sensibles et soulage l’inflammation.

Even OUT contient aussi de la vitamine C qui cible l’hyper-pigmentation post-inflammatoire (les taches rouges et/ ou foncées).

Il encourage la production de collagène et apporte de puissants antioxydants qui contribuent à la récupération de la peau – oui, tout ça !

Even OUT - Soin anti-taches - Skin & Out

Si tu veux aller plus loin pour vaincre l’acné microkystique, voici d’autres pistes naturelles à explorer :

Nettoyage de peau avec un dermatologue :

Pour les microkystes du visage, nous avons de très bons retours sur les nettoyages de peau. Attention privilégie les nettoyages de peau chez un(e) dermatologue.

Lors du nettoyage, le médecin exerce une micro-incision sur le microkyste et évacue l’intérieur pour favoriser sa disparition.

Luminothérapie (LED-thérapie) :

La LED-thérapie est une méthode basée sur les principes de la physique quantique.
Elle utilise les ondes électromagnétiques et les particules lumineuses.

La technologie LED fournit différents effets biologiques sur la peau en fonction du choix de lumière choisi. La bonne nouvelle, c’est qu’elle peut être super utile pour réduire l’acné !

La lumière bleue 415 NM et la lumière rouge 633 NM sont utilisées car elles réduiraient la suractivité des glandes sébacées et des bactéries tout en aidant à accélérer la réparation de la peau.

La lumière bleue serait antibactérienne et antiseptique, détruisant les germes responsables des éruptions cutanées. La lumière rouge est utilisée pour réparer et favoriser la cicatrisation. Elle participe également à la production de collagène.

La photothérapie est proposée dans certains instituts et centres de médecine esthétique.

A quelle fréquence ? En cure, à raison d’une séance de 30 minutes par semaine, pendant 4 à 6 semaines.

Quelle fourchette de prix ? 20 – 45 € la séance de 30 minutes.

Les contre-indications possibles : enceinte, traitement médical en cours (antibiotiques, Roacutane…). On te conseille de demander l’aval de ton médecin / dermatologue avant de te lancer.

Comment retrouver une peau lisse et nette face aux microkystes : Ton plan d’attaque IN !

Et parce que chez Skin & Out on pense toujours à la source du bouton…on oublie pas le IN !!

La bonne nouvelle, c’est qu’on agit directement sur les causes de l’acné microkystique pour un résultat durable – à condition d’être persévérant.e et patient.e !

On limite une possible surproduction d’hormones androgènes

Certaines habitudes peuvent provoquer un surplus d’androgènes, les hormones dites « mâles » responsables de l’acné microkystique hormonale.

Or quand il y a surplus d’androgènes, la peau aura tendance à produire plus de sébum au niveau des zones dites « masculines », comme les joues et la mâchoire inférieure. Un excès d’androgènes stimule aussi l’hyperkératinisation de la peau.

Ce déséquilibre hormonal peut avoir plusieurs explications. Nous te conseillons de prendre l’attache d’un médecin dont c’est la spécialité comme le Dr Gérard Garofalo qui consulte à Paris et en visio.

Les habitudes qui pourraient favoriser une production normale des androgènes :

Les sucres raffinés. On parle des sucres présents un peu partout dans les aliments transformés.

• Les aliments pro-inflammatoires : viandes rouges, charcuteries, aliments ultra-transformés, mauvais gras (fast food & co), produits laitiers, notamment ceux issus de la vache

Enfin, plus facile à dire qu’à faire, mais essaie de gérer le stress au maximum.

Le stress déclenche la surproduction d’hormones androgènes – Essaie au max de faire des activités qui te détendent le soir.

Essaie de prendre du temps pour prendre soin de toi, de ralentir, et d’adopter une petite routine bien-être (auto-massage, respiration, yoga, méditation…).

En coaching Skin&Out, on t’accompagne sur ce point grâce à de super outils ! Et si tu veux avoir d’autres tips pour mieux gérer ton stress c’est par ici : Parlons Boutons & Stress avec Suzie.

Privilégier certains ingrédients réputés pour avoir une action régulatrice sur les androgènes : graines de lin, tisanes parfum menthe verte ou racine d’ortie, aliments riches en oméga-3 réputé pour leur rôle dans l’harmonie hormonale : poissons gras des mers froides (saumon, sardines, anchois, maquereaux, harengs), noix, avocat, lin, chanvre, huile d’onagre, huile de bourrache.

On évite les aliments qui stimulent l’hyperkératinisation de la peau

Quel est le lien entre hyperkératinisation et aliments ? L’IGF-1 ! IGF-quoi ? L’IGF-1 est un facteur de croissance proche de l’insuline. Il est stimulé par certains aliments.

Le problème, c’est que l’IGF-1 stimule à son tour l’hyperkératinisation mais pas seulement. L’IGF-1 a un impact sur les androgènes et par effet de ricochet, sur la production de sébum.

C’est un vrai cercle qui entretient l’acné. Voici quelques conseils pour mieux maîtriser ce facteur :

• Essaie d’opter pour des alternatives végétales aux produits laitiers. Tu peux trouver du calcium dans les produits de la mer, les haricots blancs, les choux.

Si tu tiens au produits laitiers, essaie de privilégier les produits bio, fermiers, au lait cru de chèvres ou de brebis. La qualité compte !

• Les produits à indice glycémique élevé. L’insuline induit la sécrétion d’IGF-1 au niveau du foie.

• Si tu es fumeur.se, sache que le tabagisme est également soupçonné d’augmenter l’IGF1.

On privilégie une alimentation anti-inflammatoire

Pour éviter d’alimenter l’inflammation qui a lieu sous la peau – ça semble logique ! Voici nos meilleurs conseils :

• Privilégier les sources d’oméga-3 aux autres sources d’acides gras. Ce qu’on cherche, c’est un bon équilibre entre les lipides ! Bonne nouvelle : Clear IN contient pleins d’oméga-3 de qualité si ton alimentation en manque.

• Essaie de surveiller le potentiel glucidique des aliments et d’associer les aliments sucrés à des sources de bons gras, de protéines et de fibres.

• Évite les aliments sur-cuits, grillés et les aliments torréfiés ou oxydés comme le café et le thé noir.

• Consomme des légumes à tous les repas – selon tes capacités digestives.

• On te conseille de manger dans le calme en mastiquant bien tes bouchées. Compte jusqu’à 10 si ça peut t’aider et pose ta fourchette entre chaque bouchée.

Pour t’aider, on te donne les proportions de l’assiette « idéale » (à adapter en fonction de toi)

• 50 % de légumes divers et variés (excellente source de fibres)

• 25 % de protéines animales et/ou végétales

• 15 % de glucides complexes (les fameux féculents à choisir complets, par exemple les céréales complètes)

• 10 % de bons gras (poissons gras des mers froides, avocats, graines, bonnes huiles pressées à froid…)

Et si tu as besoin d’un petit coup de pouce à ton alimentation, on te recommande vivement notre complément alimentaire CLEAR IN !

Pourquoi ?

Parce qu’il est formulé pour t’apporter une vraie synergie pour renverser l’acné microkystique hormonale.

Riche en vitamine E, zinc, oméga-3, sélénium et polyphénols, dont notamment les extraits de thé vert ou les lignanes de la graine de lin qui contribuent à une puissante régulation antioxydante.

Ils t’aideront donc à mieux contrer les écarts alimentaires et le stress, et ainsi, à lutter contre le mécanisme de formation des microkystes. Pour en savoir plus, c’est par ici :

CLEAR IN - Complément alimentaire stop-boutons Skin & Out

Tu as à présent une super caisse à outils pour surmonter l’acné microkystique hormonale. Elle n’aura bientôt plus de secret pour toi !

Besoin d’un conseil ? Nos coachs Skin&Out sont spécialisés dans l’acné et sont à ta dispo pour t’accompagner sur des séances de 20 minutes.

C’est un format super-compact qui te permet d’aller droit à l’essentiel dans ton parcours avec l’acné microkystique hormonale.

A bientôt !

Emma – Naturopathe spécialisée en nutrition clinique & thérapeutique.