Acné inflammatoire - Skin & Out

Comment reconnaître l'acné inflammatoire adulte ?

L’acné inflammatoire est une “maladie” (même si nous n’aimons pas forcément ce terme) chronique, touchant les adolescents mais pouvant aussi survenir à l’âge adulte.

Bien que les causes de l’acné inflammatoire chez l’adulte soient plus complexes à traiter en raison de divers facteurs, les symptômes parlent d’eux-même.

Dans cet article, on t’explique donc comment reconnaître l’acné inflammatoire adulte, pour que tu puisses ensuite adapter ta routine de soin et les éventuels objectifs pour chouchouter ton corps et ta peau, dès l’intérieur.

Pour bien comprendre

En réalité, nous distinguons deux types d’acné, selon la présence ou non d’inflammation au niveau des boutons.

L’acné rétentionnelle :

Qui est dépourvue de signes d’inflammation. Elle se manifeste plus souvent par des points noirs (comédons ouverts) ou des boutons blancs (comédons fermés), résultant d’un excès de sébum oxydé et des cellules mortes qui viennent boucher les pores de la peau.

L’acné inflammatoire :

Les lésions sont plus importantes. Comme pour l’acné rétentionnelle, elles font suite à une surproduction et un épaississement du sébum, mais cette fois-ci, un agent pathogène entre en jeu : la bactérie C.Acnes.

On t’en dit plus plus loin dans cet article.

Mais alors, comment reconnaître l’acné inflammatoire ?

L’inflammation

L’inflammation est avant tout une « réaction de défense de l’organisme face à une infection ou une lésion des tissus. »

Elle peut entraîner une rougeur, une douleur, une sensation de chaleur et, parfois, un gonflement à l’endroit où elle se produit. » (1)

L’inflammation & l’acné

L’acné inflammatoire se traduit précisément par des boutons avec des lésions rouges, gonflées et plus chaudes que sur le reste du visage et du corps.

Pour rappel, la présence de bactéries, notamment C.Acnes (Propionibacterium acnes), sur la peau est tout à fait normale.

Cependant, lorsque ces bactéries prolifèrent en raison d’un excès de sébum ou d’une flore cutanée déséquilibrée, elles peuvent entraîner des infections et des inflammations cutanées qui se multiplient dans le follicule pileux.

Quelques signes significatifs apparaissent alors sur la peau :

  • Si l’inflammation est légère, on voit alors des papules (légères bosses rouges) et des pustules (boutons avec surface blanche, correspondant à du pus) se former.
  • Si l’inflammation est plus importante et plus profonde, des nodules et des abcès peuvent alors apparaître, avec un risque plus important de voir de formation de cicatrices et/ou de taches sur la peau.

Une fois l’inflammation calmée, le bouton aura tendance à se transformer en bouton blanc.

Si tu veux en savoir plus sur les cicatrices, on t’invite à lire notre article à ce sujet : Comment éviter les cicatrices d’acné ?

Une question de temps

L’acné inflammatoire chez l’adulte se développe généralement après l’adolescence, elle est plus tardive et n’est plus seulement liée à la puberté.

Une question de localisation

Chez l’adulte, l’acné inflammatoire tend à se concentrer sur la partie inférieure du visage, y compris le menton, la mâchoire et les joues. Parfois, elle peut aussi apparaître dans le cou, sur le dos et le décolleté.

De plus, les boutons peuvent être plus gros et peuvent être plus résistants qu’à l’adolescence.

On t’en dit plus juste ici sur l’acné du corps : Acné du corps – Nos solutions

Une douleur assez importante

Les boutons d’acné inflammatoire chez l’adulte sont souvent des boutons rouges et enflammés, et très souvent accompagnés d’une douleur au toucher. Pour certaines personnes, le simple fait de poser sa tête sur l’oreiller peut être douloureux.

Les facteurs déclencheurs de l’acné inflammatoire chez l’adulte

Chez l’adulte, l’acné inflammatoire peut être due à des facteurs internes comme le stress, les variations hormonales (et notamment celles associées au cycle menstruel ou à la grossesse), ou externes comme l’alimentation, l’environnement, les produits cosmétiques appliqués, la prise de certains traitements/médicaments…

D’ailleurs, si tu veux en savoir plus à ce sujet, nous avons rédigé un article juste ici.

Acné inflammatoire - Skin & Out

Pour aller plus loin

Attention, nous ne sommes pas médecins. Si tu as le moindre doute, nous t’invitons à te rapprocher d’une professionnel de santé comme un(e) dermatologue qui sera en mesure de poser un diagnostic précis et te proposer un traitement (si possible naturel) adapté à tes besoins.

Et si tu as des questions, si tu as envie de savoir si la solution pourrait te correspondre, écris-nous à lateambouton@skinandout.fr ou prendre rendez-vous avec ta coach Skin & Out.

Tu peux aussi réaliser ton diagnostic spécial acné pour trouver la routine adaptée à tes boutos !

Sources

  • (1) Inflammation – Institut National du Cancer
  • L’acné, maladie du follicule pilosébacé – Société Française de Dermatologie.
  • Webster GF. Acne vulgaris. BMJ. 2002 Aug 31;325(7362):475-9. PMID: 12202330; PMCID: PMC1123998.