Acné rosacée

Rosacée : le guide out !

RosacéeAcné… l’un, l’autre ou alors les deux ? Difficile d’y voir clair sans l’aide d’un professionnel de la santé. Et oui, l’acné et la rosacée peuvent se ressembler et la distinction est parfois très compliquée à faire.

Pourtant, les modes d’apparition ne sont pas les mêmes et même si certaines recommandations IN & OUT se croisent, elles diffèrent aussi sur pas mal de points.

Acné et rosacée : quelle différence ?

La rosacée et l’acné sont deux “maladies” de peau (on déteste ce terme…) différentes. Le terme acné rosacée n’est donc pas tout à fait correct car la rosacée n’est pas réellement de l’acné. On peut avoir les deux mais les modes d’apparition ne sont pas les mêmes.

Pour la rosacée le mécanisme de formation est le suivant :

1. La rosacée est souvent d’origine génétique – c’est une vasodilatation excessive des petits vaisseaux du visage qui provoque d’abord des bouffées de chaleur au centre du visage, des rougeurs et des picotements.

2. Ces changements modifient la composition du sébum de la peau et déséquilibrent le microbiote cutané.

3. Résultat, une bactérie appelée demodex se forme et peut se manifester à travers :

  • Couperose / flush / bouffée de chaleur
  • Bouton inflammatoire, papule vasculaire

On a trouvé un petit schéma du Figaro qui résume très bien tout ça :

Nos recommandations OUT pour la rosacée

Avec Skin & Out on choisit des formulations ultra douces, sans agent sensibilisant.

Pourquoi ?

Les peaux adultes sont plus sensibles, notamment quand elles ont été fragilisées par des années de traitements pour l’acné.

L’aborder avec des formules naturelles, qui respectent ta peau et en prennent soin avec douceur et simplicité est pour nous la meilleure façon d’avoir des résultats optimaux, qui n’abîment pas ta peau dans le temps.

Chez Skin & Out nous sommes aussi fans des routines “less is more” (voir notre article) – des routines en 3-4 étapes max pour ne pas saturer la peau, apporter uniquement ce dont elle a besoin et lui donner le temps de bien tout assimiler.

LE MATIN

  1. On te recommande de ne pas te laver le visage afin de ne pas abîmer le film hydrolipidique que ta peau aura mis toute la nuit à former. Ce film sert à protéger ta peau des agressions extérieures – si tu nettoies ta peau trop souvent (ce que malheureusement, on a tendance à faire quand on a de l’acné/rosacée), ta peau risque de paniquer et vouloir reconstruire ce film à la va-vite en produisant un sébum de mauvaise qualité.

Du coup si possible, évite de passer ton visage sous l’eau le matin – cela évitera de créer des contrastes de température trop importants et d’apporter du calcaire sur ta peau.

À la place préfère une eau florale bio, sans additifs ni conservateurs. Pour la rosacée, les eaux florales recommandées sont : bleuet, camomille, hélichryse, hamamélis, rose, fleur d’oranger.

  • Ensuite, applique une bonne crème hydratante

Le coup de coeur Skin & Out :

Notre crème hydratante Feed OUT à base de miel de manuka, de postbiotiques et d’acide hyaluronique. En plus d’apporter le grand bol d’eau dont ta peau a besoin, elle a une action anti-inflammatoire, cicatrisante et régulatrice de sébum. Ses post-biotiques permettent de renforcer ta flore cutanée, souvent fragilisée quand on a de la rosacée.

  • Un soin non sensibilisant pour la rosacée

Le coup de coeur Skin & Out :

Le sérum Anti-Rougeurs Evercalm de Ren Clean Skincare qui calme les irritations et estompe les rougeurs (27€, 30ml).

Et une crème solaire SPF 30+ non comédogène – le soleil étant l’un des facteurs les plus aggravant de la rosacée, c’est important de se protéger quotidiennement même en hiver.

Le coup de coeur Skin & Out :

En naturel :

Notre crème hydratante SPF30 non-comédogène et naturelle. Elle protège la peau et renforce la barrière cutanée contre les rayons UVA et UVB du soleil, hydrate ta peau et régule la production de sébum.

Et si tu veux aller plus loin, on te recommande aussi l’utilisation d’un accessoire rafraîchissant spécial pour la peau (à mettre au frigo ) pour apaiser les irritations et les sensations de surchauffe.

LE SOIR

1.Tu dois sûrement déjà connaître mais nous recommandons vraiment le double nettoyage avec :

  • La première phrase du double nettoyage qui est la phase huileuse – rien de mieux que le gras pour enlever le gras ! Notre chouchou est notre baume démaquillant ok-acné qui réunit un complexe de 3 huiles végétales non comédogènes. Il nettoie, démaquille la peau et les yeux, et soulage ton acné dès l’étape du démaquillage sans laisser de fini gras, ni de peau qui tiraille ! Sa texture baume se transforme en huile, puis s’émulsionne au contact de l’eau pour un démaquillage en profondeur tout en douceur.
  • Une fois l’huile rincée, passe à la deuxième phase, la phase aqueuse, avec un gel nettoyant qui retire les impuretés restantes et les particules de pollution, et qui nettoie en profondeur, avec douceur ! C’est ton petit nettoyant Clean OUT qui, on a confirmé avec nos experts, est tout à fait adapté à la rosacée.
Double nettoyage - Skin & Out

Les gestes / ingrédients à éviter

Sinon autres petits points qui peuvent t’intéresser pour ta rosacée :

1.Choisir une cosmétique anti-rougeurs plutôt qu’anti-acné.

2.Utiliser des produits adaptés aux peaux sensibles, qui ne contiennent pas d’alcool, ni de parfum, ni d’huiles essentielles trop concentrées.

3.Éviter les toniques et les nettoyants trop asséchants pour la peau, choisir plutôt des produits doux et respectueux de l’épiderme.

Et par la même occasion on t’encourage à éviter les gestes suivants :

  • Les masques à l’argile asséchant : contrairement aux croyances, l’argile n’est pas un grand allié de la rosacée, au contraire, il peut l’empirer. En effet, il absorbe les impuretés mais également le sébum de la peau. La peau va ensuite réagir et produire encore plus de sébum pour compenser – même principe que le gommage mécanique.
  • Les gommages mécaniques : c’est une technique très abrasive pour la peau, qui risque de compenser en produisant davantage de sébum.
  • Le coton : le démaquillage/l’application au coton peut être irritante et sensibilisante pour ta peau. En plus c’est une technique de nettoyage sans rinçage : ça n’est donc jamais aussi complet qu’un nettoyage à l’eau !
  • L’eau micellaire ! Elle s’applique au coton et comme mentionné ci-dessus, le coton est trop agressif pour les peaux à rosacée. En plus les micelles qu’elle contient sont des tensioactifs qui certes, agrippent les impuretés, mais peuvent aussi déséquilibrer le film hydrolipidique de la peau