SOPK & Acné - Skin & Out

SOPK et acné : Quel lien ?

Ton acné s’accompagne de cycles menstruels irréguliers ou absents, chute de cheveux importante sur le dessus de la tête, poils foncés et durs sous le menton, envies de sucre… et si c’était le SOPK ?

Qu’est-ce que le SOPK ?

Le syndrôme des ovaires polykystiques (SOPK) est un trouble qui touche malheureusement 1 femme sur 7.

Ses causes sont multifactorielles : génétique, épigénétique et environnementale.

Il se caractérise par des déséquilibres hormonaux et métaboliques. Les signes associés au SOPK et leur intensité peuvent varier en fonction des personnes.

En voici quelques uns :

  • présence de nombreux follicules dans les ovaires
  • cycles menstruels irréguliers, absents (aménorrhée)
  • défis de fertilité, infertilité
  • présence de poils foncés dans des zones dites “masculines” (hirsutisme)
  • perte de cheveux excessive sur le sommet du crâne et les golfes (alopécie)
  • cheveux gras…

Comment savoir si c’est le SOPK ?

Depuis le 17 août 2023, les critères diagnostiques du SOPK ont été revus. Deux de ces trois critères – les “critères de Rotterdam” – doivent être réunis pour poser un diagnostic de SOPK :

  • hyperandrogénie clinique ou biologique
  • dysfonctionnement ovulatoire (cycles irréguliers ou dysovulation)
  • dosage de l’hormone anti-müllerienne (AMH) comme alternative à l’échographie des ovaires, chez l’adulte uniquement.

Un diagnostic est posé uniquement par un médecin si possible spécialisé dans le SOPK.

Acné et SOPK : les liens ?


D’abord, un message important : toutes les femmes atteintes de SOPK ne développeront pas nécessairement de l’acné, et que toutes les personnes souffrant d’acné n’ont pas nécessairement le SOPK.

Cependant, chez les femmes atteintes de SOPK, les problèmes de peau tels que l’acné peuvent être un symptôme supplémentaire de déséquilibres hormonaux et inflammatoires sous-jacents :

1 / Une production accrue d’androgènes :

Ces hormones dites “masculines” peuvent stimuler les glandes sébacées à produire plus de sébum, ce qui peut conduire à l’acné.

2/ Une production accrue de cortisol :

L’hormone de la réponse au stress. Un excès de cette hormone peut conduire à une surproduction de sébum, à une réduction des défenses immunitaires et à beaucoup d’inflammation.

3/ Une résistance à l’insuline :

Aka l’hormone qui gère le sucre dans ton corps – qui est un facteur possible d’inflammation et d’augmentation des androgènes. Résultat : l’acné peut s’installer.

On t’invite à consulter notre article où Charlotte Bertin, co-fondatrice de l’association Asso’SOPK nous parle du lien de l’acné adulte et du SOPK : PARLONS BOUTONS & SOPK AVEC ASSO’SOPK

Le SOPK se soigne-t-il ?

Il n’existe pas de traitement pour guérir le SOPK mais on peut considérablement améliorer sa qualité de vie et réduire ses symptômes si on agit sur les bonnes causes, de manière personnalisée.

On passe à l’action au naturel ?

Savais-tu qu’il existe de nombreuses approches naturelles de l’acné chez les femmes atteintes de SOPK pour rééquilibrer les hormones, réduire l’excès de sébum et moduler l’inflammation ? Voici nos top conseils…

1 / Réduire ton exposition au stress :

Méditation, mouvement quotidien, interactions sociales positives, éviter le café le ventre vide le matin, éloigner les écrans le soir, éviter les actualités anxiogènes…

2 / Opter pour une alimentation de type méditerranéenne :

Sardines, maquereaux, saumon, anchois, légumes variés crus et cuits, fromages de chèvre et de brebis au lait cru, du pain au levain naturel et aux farines anciennes, de l’huile d’olives extra vierge pour cuisiner…

3 / Eloigner l’exposition aux perturbateurs endocriniens :

Cosmétiques plus clean, aliments bio et locaux, remplacer le plastique par le verre ou l’inox dans la cuisine, aérer ton intérieur 15 minutes chaque jour.

4 / Réguler ta glycémie :

Commencer la journée par un petit-déjeuner salé, augmenter les protéines aux repas, ne pas te frustrer avec des régimes intenables, remplacer les sucres raffinés par des sucrants naturels, pratiquer une activité physique quotidiennement, maintenir un sommeil suffisant pour toi et régulier…)

On espère que tu as désormais un paquet de pistes pour prendre les choses en mains ! Pour savoir si tu es concernée et quels examens faire, on te recommande de prendre l’avis d’un médecin spécialisé dans le SOPK.

Envie d’une solution plus naturelle pour ta peau ?

On l’a dit plus haut, le SOPK est un trouble dont les facteurs sont communs à ceux de l’acné et qui nécessite une approche globale.

La Bento de Skin & Out est là pour t’apporter cette approche à 360°, avec une plateforme perso remplie de conseils et de fiches recettes et deux coachs expertes pour te guider pas à pas vers un mieux-être global, In & Out !

Et oui on a de supers retours sur des skinouters ayant un SOPK !

La Bento - Skin & Out expert de l'acné adulte

Rédaction ; Emma Lagrange naturopathe